top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurBlandine

La visio ou quand "changer d’avis c’est changer de vie"

Retours sur une année et demie de cours en visio

Mars 2020, début du premier confinement … 😥

J’apprends que dans moins de trois mois, je vais passer mon diplôme de prof de chant devant un jury de professionnel avec un élève cobaye … à DISTANCE. 😱 😱 😱

Jusque là, je ne m’étais jamais imaginée donner un cours de chant en visio : distance, manque de contact physique avec les gens, pas la même vibration, problèmes de synchro, impossibilité d’accompagner mes élèves au piano … et j’en passe.



Pour m’entraîner pour le grand jour, je décide de me lancer dans l’aventure des cours de chant en visio. Et là, à ma grande surprise, les choses se passent vraiment bien. Je peux utiliser quasiment tous les outils que j’ai à ma disposition, mon engagement et celui de mes élèves, le plaisir de chanter et de progresser restent les mêmes et on trouve même des astuces pour compenser le manque de synchro.

Et je découvre alors que la pédagogie de l’enseignement du chant, héritée d’Emmanuelle Trinquesse (#bestformatriceever), basée sur les ressentis des élèves pendant les explorations vocales et sur la construction de repères personnels des « bons » gestes, est juste magique 🤩.



N’étant pas en mesure de tout vérifier à distance, je dois faire confiance aux ressentis de mes élèves. Et le fait de focaliser sur ces ressentis pour faire le bilan de nos cours, leur permet de devenir encore plus autonomes dans leurs apprentissages. J’adore! 🤩 Et du coup, je me dis que je vais garder ça aussi pour les cours en présentiel…

Mais la vraie bonne surprise a été pour moi la mise en place d’ateliers collectifs de technique vocale en ligne (#Mapremièreboiteàoutils) dans le courant du mois de mars 2021.


En ligne, quand on est à plusieurs, impossible de chanter ensemble de manière synchronisée. Alors pour les ateliers collectifs, on chante avec le micro fermé chacun chez soi mais sur la chanson de son choix. Au premier abord ça parait un peu tristoune.


Mais après quelques séances, je me fais la réflexion que les participants aux ateliers collectifs ont la chance de pouvoir s’écouter individuellement quand il teste les différentes explorations proposées (ce qui n’est pas possible dans les ateliers collectifs en présentiel) tout en bénéficiant du collectif, avec les retours de tous leurs camarades de jeu à l’issue des explorations. Encore une fois, la pédagogie de la voix centrée sur les ressentis des élèves fait des miracles. En partageant au sein du groupe nos ressentis, on se nourrit les uns des autres, et on peut affiner notre ressenti ou trouver d’autres voies d’accès aux compétences travaillées. Ecoute individuelle et apports du collectif, c'est un peu le double effet kisscool !



Un dernier avantage pour la route … le gain de temps (pas de trajet plus ou moins long en voiture, en bus, en train, en vélo ou en trottinette pour nous retrouver) et une abolition des distances qui me permet de rencontrer des élèves de toute la France et même de la francophonie à intervalles réguliers, depuis mon petit village du Pas de Calais. 🤗



Après ces 18 mois de Zoom, Teams, et autres logiciels de visioconférence, et même si rien ne remplacera jamais les cours et les stages en présentiel, je fais donc un bilan vraiment positif de ces quelques dizaines d’heures en visio pour tous les nouveaux outils et toutes les nouvelles compétences qu’elles m’ont permis de développer et pour tous ces bons moments passés avec vous en ligne… Et je re-signe avec plaisir pour de beaux moments de partage à distance pour les années qui viennent !



A bientôt peut-être en « vrai » ou en visio pour démarrer ou poursuivre l’aventure...


Blandine


114 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
Post: Blog2_Post
bottom of page